visuel-formation-google-analytics-city-010

Comprendre le Mode Consentement V2 de Google.

C'est le bon moment pour demander à votre RH de vous offrir une formation Google Analytics ?

Améliorez votre expertise GA4 grâce à mes formations Google Analytics (ou ChatGPT Analytics, Google Tag Manager, Looker Studio, Google Sheets, Apps Script, BigQuery SQL), spécialement conçues pour répondre aux besoins de tous, du débutant à l'expert. Ces formations vous offrent une compréhension approfondie de l'un des outils d'analyse de données les plus puissants et polyvalents du marketing numérique.

Le contexte actuel, marqué par le Digital Markets Act (DMA), souligne l’importance cruciale de la gestion du consentement pour les marques et les organisations. Ce cadre réglementaire transfère la responsabilité de la collecte et du traitement des données personnelles des utilisateurs des opérateurs de sites Web vers les grandes entreprises technologiques, qualifiées de « gardiens » par la Commission européenne. Ces gardiens doivent désormais obtenir un consentement explicite pour utiliser les données personnelles des citoyens européens à des fins telles que la publicité ou la recherche sur leurs services de plateforme centrale (CPS). Les non-conformités entraînent des amendes pouvant atteindre jusqu’à 20 % du chiffre d’affaires annuel global en cas de récidive.

Dans ce contexte, le mode consentement de Google V2 a émergé comme un outil essentiel. Il permet aux entreprises d’envoyer des signaux de consentement à Google via leur bannière de cookies, assurant ainsi le respect des choix des utilisateurs concernant le partage de leurs données. Les signaux couvrent plusieurs domaines, allant du stockage des cookies liés à la publicité (ad_storage) à la sécurité (security_storage). Les nouveautés de la version 2 incluent ad_user_data et ad_personalization, qui gèrent respectivement la permission de partager des données utilisateur liées à la publicité et le consentement pour la publicité personnalisée.

L’utilisation du mode consentement de Google présente plusieurs avantages, notamment l’exploitation de l’intelligence artificielle pour pallier les lacunes de collecte de données dues au refus de consentement. Le mode consentement travaille en tandem avec des plateformes telles que OneTrust pour adapter dynamiquement le comportement des outils analytiques et publicitaires selon le consentement des utilisateurs.

Il existe deux approches pour implémenter ce mode : avancée et basique. L’approche avancée, qui n’entrave pas les balises Google avant l’obtention du consentement, permet de bénéficier pleinement de la modélisation de conversion pour combler les lacunes de données. En revanche, avec l’approche basique, où les balises sont bloquées par défaut, les données modélisées sont moins précises et nécessitent un minimum de 700 clics sur les annonces sur une période de 7 jours par pays et par groupe de domaines pour être éligibles à la modélisation.

Contexte réglementaire :

  1. Digital Markets Act (DMA) : Ce règlement vise à instaurer des pratiques équitables et ouvertes dans le marché numérique. Il met l’accent sur la transparence et la responsabilité des grandes entreprises technologiques dans la gestion des données personnelles.
  2. Responsabilité des « Gardiens » selon le DMA : Les grandes plateformes technologiques, désignées comme des « gardiens », sont désormais responsables de la façon dont elles gèrent le consentement pour la collecte et l’utilisation des données personnelles, afin d’assurer la protection de la vie privée et de promouvoir une concurrence loyale.
  3. Implications du RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données) : Selon ce règlement, il incombe aux propriétaires de sites Web de gérer le consentement pour la collecte et le traitement des données personnelles. La DMA élargit cette responsabilité aux grandes entreprises technologiques.
  4. Conséquences du Non-Respect : Le non-respect des règles du DMA peut entraîner des amendes significatives, allant jusqu’à 10 % ou 20 % du chiffre d’affaires mondial annuel pour les infractions répétées.

Mode consentement de Google (V1 et V2) :

  1. Fonctionnalité : Le mode consentement de Google est un outil qui permet aux entreprises d’intégrer leurs choix de consentement concernant les cookies avec les services de Google. Il respecte les choix des utilisateurs quant au partage de leurs données.
  2. Signaux Utilisés :
    • ad_storage : Gère le stockage des cookies pour la publicité.
    • analytics_storage : Permet le stockage des cookies liés à l’analyse web.
    • feature_storage : Concerne le stockage des données pour les fonctionnalités du site.
    • personalization_storage : Gère le stockage pour la personnalisation.
    • security_storage : Relatif au stockage pour les aspects de sécurité.
  3. Nouveaux Signaux dans la V2 :
    • ad_user_data: Autorisation de partager des données utilisateur liées à la publicité.
    • ad_personalization: Consentement pour la publicité personnalisée.
  4. Utilité de ces Signaux: Ils permettent une personnalisation plus précise et une audience ciblée pour les publicités et le remarketing, tout en respectant le consentement de l’utilisateur.

Avantages de l’utilisation du mode consentement de Google :

  1. Intelligence Artificielle de Google: Utilisée pour combler les lacunes dans la collecte de données lorsque le consentement est refusé, notamment à travers la modélisation de conversion et de comportement.
  2. Interaction avec les Plateformes de Gestion de Consentement: Comme OneTrust, le mode consentement s’adapte aux choix de l’utilisateur et modifie le comportement des outils d’analyse et publicitaires.

Différence entre les Implémentations Avancée et Basique:

  1. Implémentation Avancée: Permet de bénéficier de toutes les capacités de modélisation de conversion et de combler les lacunes des données.
  2. Implémentation Basique: Bloque les balises Google par défaut et offre une modélisation de conversion moins précise.
  3. Seuil pour la Modélisation dans l’Implémentation Basique: Nécessite un minimum de 700 clics sur les annonces sur 7 jours par pays et groupe de domaines pour être éligible à la modélisation.

Conséquences de la Non-Implémentation d’ici Mars 2024: Les entreprises qui ne se conforment pas au mode consentement de Google V2 risquent de voir leur efficacité sur Google Ads réduite dans les régions de l’EEE, étant donné que le respect du consentement devient un élément crucial de la publicité numérique et de l’analyse des données.

Scénarios d’implémentation du mode consentement de Google.

Il existe deux scénarios principaux d’implémentation du mode consentement de Google :

Scénario 1 : Blocage des balises jusqu’au consentement.

Dans ce scénario, les balises Google sont bloquées par défaut et ne seront exécutées que si l’utilisateur donne son consentement dans la bannière de cookies. Ce scénario est adapté aux sites Web qui souhaitent maximiser la confidentialité des utilisateurs et ne collecter des données qu’avec leur consentement explicite.

Cependant, ce scénario peut entraîner une perte de données et une moins bonne précision des analyses. Par exemple, les balises Analytics ne pourront pas collecter de données sur les pages vues ou les événements des utilisateurs qui n’ont pas donné leur consentement.

Scénario 2 : Exécution des balises avec modélisation des conversions.

Dans ce scénario, les balises Google sont exécutées par défaut, même si l’utilisateur n’a pas donné son consentement. Cependant, Google utilise l’intelligence artificielle pour combler les lacunes dans les données dues au refus de consentement. Cette technique, appelée modélisation des conversions, permet de générer des estimations de conversion même si le comportement des utilisateurs n’est pas entièrement suivi.

Ce scénario est plus adapté aux sites Web qui souhaitent une collecte de données plus complète, mais qui souhaitent également respecter les préférences de confidentialité des utilisateurs.

Comprendre les compromis entre les scénarios.

Le choix du scénario d’implémentation du mode consentement de Google dépend de vos objectifs de confidentialité et de performance. Si vous privilégiez la confidentialité, le scénario de blocage des balises jusqu’au consentement est le plus approprié. Cependant, si vous souhaitez une collecte de données plus complète, le scénario d’exécution des balises avec modélisation des conversions peut être une meilleure option.

Recommandations pour les sites Web utilisant Google Ads.

Si vous utilisez Google Ads pour diffuser des annonces sur les marchés de l’EEE, vous devez mettre en œuvre le mode consentement de Google d’ici mars 2024. Cela vous permettra de continuer à utiliser Google Ads de manière conforme à la loi sur les marchés numériques (DMA).

Voici quelques recommandations pour les sites Web qui utilisent Google Ads :

  • Mettez en œuvre le mode consentement de Google v2. Cette version du mode consentement intègre les nouveaux signaux de consentement pour la publicité personnalisée et la création d’audience.
  • Utilisez une plateforme de gestion du consentement (CMP) certifiée. Une CMP vous aidera à obtenir le consentement des utilisateurs et à gérer le comportement des balises Google en fonction de leur consentement.
  • Évaluez la pertinence de la modélisation des conversions. La modélisation des conversions peut vous aider à compenser la perte de données due au refus de consentement des utilisateurs. Cependant, elle peut réduire la précision des analyses.

Le mode consentement de Google est un outil important pour les sites Web qui souhaitent respecter les préférences de confidentialité des utilisateurs et continuer à utiliser les services de Google de manière conforme à la loi sur les marchés numériques. En choisissant le scénario d’implémentation approprié et en utilisant une CMP certifiée, vous pouvez assurer que votre site Web respecte les principes de confidentialité et de transparence tout en bénéficiant des fonctionnalités de Google.

Enfin, si les entreprises ne mettent pas en œuvre le mode consentement de Google d’ici mars 2024, elles pourraient rencontrer des difficultés à utiliser Google Ads efficacement dans les régions de l’EEE.

FAQ concernant le mode consentement de Google (V1 et V2) :

  1. Qu’est-ce que le mode consentement de Google ?
    • Le mode consentement de Google est un outil qui permet aux sites web de communiquer les choix de consentement des utilisateurs à Google. Il s’assure que les données des utilisateurs ne sont utilisées à des fins publicitaires, d’analyse ou de personnalisation que s’ils y consentent.
  2. Quelle est la différence entre le mode consentement Google V1 et V2 ?
    • La version 1 du mode consentement de Google gérait le consentement pour le stockage des cookies publicitaires et analytiques. La version 2 introduit des signaux supplémentaires, notamment ad_user_data et ad_personalization, qui gèrent spécifiquement le partage des données utilisateur liées à la publicité et la publicité personnalisée.
  3. Quels sont les avantages de l’utilisation du mode consentement de Google ?
    • Les principaux avantages incluent la capacité de Google à utiliser l’intelligence artificielle pour compenser les lacunes dans la collecte de données dues aux refus de consentement, ainsi que la personnalisation du comportement des outils analytiques et publicitaires en fonction du consentement des utilisateurs.
  4. Comment le mode consentement de Google interagit-il avec les plateformes de gestion du consentement comme OneTrust ?
    • Le mode consentement de Google s’intègre avec les plateformes de gestion du consentement pour adapter le comportement des services Google selon les préférences de consentement définies par l’utilisateur sur le site web.
  5. Quelles pourraient être les conséquences pour les entreprises qui ne mettent pas en œuvre le mode consentement de Google d’ici mars 2024 ?
    • Les entreprises qui ne se conforment pas aux exigences du mode consentement de Google V2 risquent de perdre en efficacité dans l’utilisation de Google Ads, en particulier sur les marchés de l’EEE. Elles pourraient également faire face à des limitations dans leur capacité à collecter et analyser des données utilisateur de manière conforme à la réglementation.

Réinventez votre Analytics avec une Consultation Gratuite.

Réservez une session de 15 minutes pour discuter de l'optimisation de votre Analytics et des possibilités offertes par l'automatisation AI.

Retour en haut